Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: des nouvelles (tardives) des zazas
Message non luPublié: Sam Déc 09, 2017 9:02 am 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Juin 18, 2013 2:09 pm
Messages: 204
Localisation: FRANCE- Sud Ouest (Béarn)
Coucou,
Je vous avais parlé de mes déboires avec les abeilles, puis du projet de stage. C'est fait, j'ai appris les bases avec mon super-apiculteur le printemps dernier et suis repartie avec une ruche habitée d'un jeune essaim. En même temps, mon ancienne ruche a prospéré et j'ai fait une première récolte, très modeste, mais vu que c'est du miel de la maison, c'est incomparable!
L'image est jolie mais ça ne s'est pas fait sans douleur...
La première ouverture de la ruche ancienne a été sportive ! Mal habillée, les abeilles se sont introduites dans le chapeau, et là, les spectateurs ont ri à en pleurer, il paraît qu'ils ont vu "un gros champignon blanc faire des bonds dans les fougères" :shock:
Depuis les abeilles sont un peu plus amicales, du moins elles ont pris l'habitude de me voir!
Enfin, un apiculteur âgé m'a cédé une ruche en septembre, et j'ai pu faire une autre récolte plus importante avec une autre saveur de miel : pas du tout le même emplacement.
D'ailleurs, il y a une multiplication incroyable de maux de gorge dans mon entourage, nécessitant une cure thérapeutique de miel... et les demandes de pain d'épices n'en finissent pas !
J'ai maintenant 3 ruches, deux solides et une jeune, j'espère qu'elles passeront bien l'hiver . Il me tarde le printemps pour voir les zazas repartir s'aérer.
Comme quoi, il faut y croire et on y arrive, plus ou moins . :D

_________________
« Sans solidarité performances ni durables ni honorables. »


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: des nouvelles (tardives) des zazas
Message non luPublié: Sam Déc 09, 2017 8:18 pm 
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Juil 24, 2012 2:27 pm
Messages: 1123
Localisation: Québec,Québec
Vous avez surement un grand terrain pour vous permettre d'avoir des ruchers....du miel à votre portée avec quelques piqures de vos petits amies...


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: des nouvelles (tardives) des zazas
Message non luPublié: Dim Déc 10, 2017 10:14 am 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Juin 18, 2013 2:09 pm
Messages: 204
Localisation: FRANCE- Sud Ouest (Béarn)
On a une maison mais comme mes voisins ont des petits-enfants, je n'ai pas voulu y mettre les ruches. C'est un copain qui me laisse poser les ruches dans un tout petit bois au milieu des champs. Ici il y a une réglementation précise : pas trop près des maisons, assez éloigné de la route etc..
ça n'empêche que le papi à qui j'ai acheté une ruche était en plein lotissement, mais il avait mis des haies assez hautes et ça marchait très bien.

_________________
« Sans solidarité performances ni durables ni honorables. »


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: des nouvelles (tardives) des zazas
Message non luPublié: Dim Déc 10, 2017 1:13 pm 
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Juil 24, 2012 2:27 pm
Messages: 1123
Localisation: Québec,Québec
Ca prends des fleurs à profusion au alentour surtout ceux qui donnent du pollen et qui nourrissent les abeilles.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: des nouvelles (tardives) des zazas
Message non luPublié: Lun Jan 15, 2018 5:29 am 
Administratrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Août 02, 2011 10:34 am
Messages: 4505
Localisation: France, Bretagne
J'espère que tes ruches passeront bien l'hiver! Il y a quoi comme essences autour de chez elles? Tu les as mises toutes les trois au même endroit?

_________________
Tasuki.

Ma présentation, qui date de 2011, à lire ici.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: des nouvelles (tardives) des zazas
Message non luPublié: Ven Jan 19, 2018 4:13 pm 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Juin 18, 2013 2:09 pm
Messages: 204
Localisation: FRANCE- Sud Ouest (Béarn)
coucou, et, il est encore temps : Bonne année 2018!
2 des ruches sont à côté de chez moi dans le Béarn, dans un petit bois . Il y a surtout des chênes, des chataigners, des acacias (ce qui est le top) et un peu plus loin des eucalyptus, sans compter les cultures de tournesol . Au printemps on trouve beaucoup de pissenlits et de l'aubépine.
Mais comme je suis très débutante, je ne vais pas faire du miel d'une seule variété.
L'autre ruche est à Dax dans un bois aussi et en plus des chênes et chataigners il y a beaucoup de pins, des ajoncs et à l'automne de la bruyère.
J'ai fait une récolte (petite) à Dax et le miel est assez brun et soutenu en goût, la récolte en Béarn avait une couleur plus claire et était plus "léger".
Mais, ici le temps est doux cet hiver : presque pas de gelées mais de la pluie en pagaille.
Les colonies d'abeilles sont pour le moment regroupées dans la ruche et ne sortent presque pas à cause de la pluie et des températures. Normalement, à partir de février elles iront si le temps le permet chercher du pollen de saules ou de noisetiers.
voilà les dernières nouvelles des ruches, si tout va bien au printemps je vais essayer de prendre une autre ruche ! quand on commence, c'est addictif l'apiculture !

_________________
« Sans solidarité performances ni durables ni honorables. »


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: des nouvelles (tardives) des zazas
Message non luPublié: Sam Jan 20, 2018 2:43 am 
Administratrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Août 02, 2011 10:34 am
Messages: 4505
Localisation: France, Bretagne
Ben tsé, les pros ne "fabriquent" pas non plus leurs miels monofloraux, ils choisissent soigneusement leur emplacement et le moment où ils récoltent! Après ils goûtent pour déterminer quelles essences ils trouvent dedans (il y a des stages spécialisés) et c'est toujours possible, à grands frais, de faire analyser le miel pour confirmer la composition d'après les pollens. Je crois qu'un monofloral doit avoir plus de 80 % d'une même espèce?

Et puis je connais un type bien barré dans le genre hippie new-ageux communiste, qui ne veut que de ceux-là. Il a fait une drôle de tête quand je lui ai fait remarquer que leur production sous-entendait des pratiques industrielles de monoculture...

J'adore les miels forts comme celui de sarrazin, mais même ici il est rare. Récemment, on m'a appris que la variété de sarrazin cultivée pour sa farine est très peu mellifère, mais elle mûritde façon homogène. La variété anscestrale du coin, beucoup plus mellifère, a un mûrissement échelonné dans les épis et ne convient pas aux modes de transformation à grande échelle. Les apiculteurs font de leur mieux pour permettre aux agriculteurs qui le plantent comme engrais vert uniquement d'utiliser la vieille variété, histoire d'avoir un peu de miel quand même...

Rien à voir, mais la même personne m'a appris que la phytolaque n'est pas invasive ici. Le froid hivernal ne la gênerait pas si on en avait, mais les souches pourrisent joyeusement tous les hivers à cause des sols détrempés. Si tu a des problèmes avec elle par chez toi, ça devrait aider!

_________________
Tasuki.

Ma présentation, qui date de 2011, à lire ici.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: des nouvelles (tardives) des zazas
Message non luPublié: Dim Jan 21, 2018 2:40 pm 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Juin 18, 2013 2:09 pm
Messages: 204
Localisation: FRANCE- Sud Ouest (Béarn)
je ne connais pas beaucoup d'apiculteurs, le pro qui m'a fait le stage, le papi qui m'a vendu une de ses ruches (parce que très âgé), un autre pro qui m'a planté, mais de ce que j'ai vu, il y a une légère tendance à être "perché" comme dit ma fille.
il faut dire que les gens en général pensent que c'est "facile" de s'y mettre quand on n'y connait rien.
Au départ, il faut, je crois, être super motivé, surtout quand on se fait piquer à la 1ere fois.
Il faut aussi mettre quelques moyens financiers parce le matériel est plutôt cher, mais on peut se débrouiller avec de l'occasion.
Ensuite ne pas être trop naïf, il y a malheureusement des arnaques dans les offres d'occasion.
Je viens de m'affilier à un syndicat local en espérant rencontrer des apiculteurs "partageurs", il y a tellement de questions à poser. J'ai vu de tout : des gentils qui aiment transmettre et qui encouragent, des furieux qui veulent faire du fric, des négatifs qui m'ont dit que je ferai mieux de laisser tomber parce que ça ne nourrit plus son homme...( c'est pas mon but)
Mais la plupart ont en commun un véritable amour de la nature et tentent à leur niveau de la préserver et de participer à sa sauvegarde.
Autrefois, il y avait une ruche dans chaque ferme, ici ce n'est plus le cas depuis longtemps mais la nouvelle génération des agriculteurs bio (ceux que je connais) combinent leurs cultures avec la présence de ruches.
C'est sans doute idiot mais moi ça me fait plaisir, compte tenu de la perte continue de colonies d'abeilles.
Et puis, manger le miel de ses abeilles, c'est un petit plus qu'on partage avec sa famille ou ses potes et le goût est forcément incomparable !
Avoir des ruches c'est aussi lutter contre la peur qu'on peut avoir des insectes, la première fois, j'étais pas fière ... Il faut prendre sur soi même quand on est attaqué en règle par les abeilles, et puis ça entretient la modestie parce que rien n'est jamais acquis!
Faut que j'arrête de vanter l'apiculture, on va penser que moi aussi je suis très perchée (c'est un peu vrai!)

_________________
« Sans solidarité performances ni durables ni honorables. »


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 



Voir les messages sans réponse | Voir les sujets actifs




Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum