Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Le vino de Sylvio (vin de pissenlits)
Message non luPublié: Jeu Avr 18, 2013 9:28 am 
Cofondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Juil 02, 2011 11:46 am
Messages: 5714
Localisation: Montréal
Sylvio était le papa de mon ami Roberto quand j'étais petit. Il fabriquait du vin de pissenlits pour utiliser ses touries en attendant le raisin. Toute la famille allait cueillir des pissenlits au printemps et ils revenaient les genoux tout crottés. Ils faisaient de la salade avec les feuilles et du vin avec les fleurs. Avec une chaudière de 5 gallons de fleurs entières on fait 1 tourie de 18 litres de vin, à peu près le même volume. Ça fait un beau vin doré plein de soleil.

Sylvio le gardait tout l'été dans ses touries, pour l'embouteiller quand le raisin arrivait. Il utilisait des cuves primaires de 30 litres.

Cette recette ira pour 18 litres de vino.

Ingrédients :

un seau de 20 litres rempli de fleurs de pissenlits
20 litres d'eau

8 tasses de raisins secs blonds hachés
10 lbs (4,5 kg) de sucre (hé oui, 10 lbs)
zestes et jus de 20 citrons
zestes et jus de 20 oranges
1 c. à s. de gingembre en poudre
1 sachet de levure à vin ordinaire

Procédure :

Il y a des petits insectes dans les pissenlits et on en veut pas. Placer une grille métallique sur vos fleurs dans la chaudière, placer un bocal rempli d'eau sur la grille, et remplir votre chaudière d'eau froide. Laisser reposer la nuit et rincer les fleurs le lendemain.

La corvée commence. À l'aide d'un petit couteau d'office couper les fleurs pour garder les pétales avec le moins de vert possible.

Placer toutes vos pétales dans un grand chaudron, ajouter 20 litres d'eau, porter à ébullition, couvrir, baisser le feu et laisser mijoter tout doucement pour une heure. Transvider dans une cuve primaire question de libérer le chaudron pour un autre lot, couvrir et laisser refroidir toute la nuit. Ça va macérer encore un peu.

Transvider à travers une taie d'oreiller dans une autre cuve primaire et suspendre la taie au dessus pour qu'elle s'égoutte bien.

Dissoudre le sucre dans l'infusion, ajouter les zestes, le jus, les raisins secs hachés et le gingembre. Amorcer avec la levure, couvrir et laisser fermenter pendant une semaine en mélangeant 2 fois par jours pour les trois premiers jours.

Soutirer en tourie et placer la bonde aseptique.

Soutirer encore après 3 semaines.

Soutirer encore après 3 mois.

Soutirer de nouveau avant d'embouteiller, environ une semaine après.

Laisser 6 mois en bouteille avant de déguster.

_________________
RIEN NE SERT DE POURRIR, IL FAUT CANNER À TEMPS
Présentation
Blogue


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Le vino de Sylvio (vin de pissenlits)
Message non luPublié: Jeu Avr 18, 2013 9:34 am 
Cofondatrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Juil 13, 2011 11:48 am
Messages: 7518
c'est pour taquiner les amis ça ;)

Sylvio, il en faisait un peu de vinaigre aussi dis-moi de ce nectar?

_________________
J'essaie de suivre: La liberté de l'un se termine là où celle de l'autre commence


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Le vino de Sylvio (vin de pissenlits)
Message non luPublié: Jeu Avr 18, 2013 9:43 am 
Administratrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Août 02, 2011 10:34 am
Messages: 4516
Localisation: France, Bretagne
Je trouve beaucoup plus facile de dépecer les pissenlits lors de la cueillette. Ils sont encore parfaitement ouverts et c'est fait en 2 coups d'ongle, le temps de déambuler vers la fleur suivante la plus proche.

_________________
Tasuki.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Le vino de Sylvio (vin de pissenlits)
Message non luPublié: Jeu Avr 18, 2013 9:44 am 
Cofondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Juil 02, 2011 11:46 am
Messages: 5714
Localisation: Montréal
Franchement Manon je ne m'en souviens pas.

Son sous sol était rempli de conserves de tomates et de bouteilles de vin. La cour arrière était un champ de tomates avec un poirier et deux pruniers.

Il faisait de l'eau de vie avec les prunes dans un alambic qu'il s'était lui même fabriqué. Il fabriquait de la grappa corrosive avec ça aussi. Il avait aussi un petit clapier et un petit poulailler de pondeuses.

Tout ça en banlieue de gumbalows.

:)

_________________
RIEN NE SERT DE POURRIR, IL FAUT CANNER À TEMPS
Présentation
Blogue


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Le vino de Sylvio (vin de pissenlits)
Message non luPublié: Jeu Avr 18, 2013 9:45 am 
Cofondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Juil 02, 2011 11:46 am
Messages: 5714
Localisation: Montréal
Tasuki a écrit:
Je trouve beaucoup plus facile de dépecer les pissenlits lors de la cueillette. Ils sont encore parfaitement ouverts et c'est fait en 2 coups d'ongle, le temps de déambuler vers la fleur suivante la plus proche.


Pis les bibittes ?

_________________
RIEN NE SERT DE POURRIR, IL FAUT CANNER À TEMPS
Présentation
Blogue


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Le vino de Sylvio (vin de pissenlits)
Message non luPublié: Jeu Avr 18, 2013 9:51 am 
Cofondatrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Juil 13, 2011 11:48 am
Messages: 7518
Tasuki ça me rappelle une des aventures de ma copine Vieux Bandit!!!

Vive les pissenlits!

comment rater sa cramaillotte

_________________
J'essaie de suivre: La liberté de l'un se termine là où celle de l'autre commence


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Le vino de Sylvio (vin de pissenlits)
Message non luPublié: Jeu Avr 18, 2013 9:53 am 
Cofondatrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Juil 13, 2011 11:48 am
Messages: 7518
Vincent le Canneux a écrit:
Franchement Manon je ne m'en souviens pas.

Son sous sol était rempli de conserves de tomates et de bouteilles de vin. La cour arrière était un champ de tomates avec un poirier et deux pruniers.

Il faisait de l'eau de vie avec les prunes dans un alambic qu'il s'était lui même fabriqué. Il fabriquait de la grappa corrosive avec ça aussi. Il avait aussi un petit clapier et un petit poulailler de pondeuses.

Tout ça en banlieue de gumbalows.

:)


tu devais être trop jeune (et peut-être pas intéressé) pour remarquer le vinaigre bien caché :mrgreen:

Ma maison va finir par ressembler en partie au gumbalow de ton ami je crois ben.

_________________
J'essaie de suivre: La liberté de l'un se termine là où celle de l'autre commence


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Le vino de Sylvio (vin de pissenlits)
Message non luPublié: Jeu Avr 18, 2013 10:08 am 
Administratrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Août 02, 2011 10:34 am
Messages: 4516
Localisation: France, Bretagne
Vincent le Canneux a écrit:
Tasuki a écrit:
Je trouve beaucoup plus facile de dépecer les pissenlits lors de la cueillette. Ils sont encore parfaitement ouverts et c'est fait en 2 coups d'ongle, le temps de déambuler vers la fleur suivante la plus proche.


Pis les bibittes ?
Elles ne m'ont jamais mordue! Je présume que les fleurs peuvent être rincées comme si elles étaient entières, mais dans mon cas lesdits bébittes avaient migré vers le haut du sac plastique (sacrilège, oui je sais!) le temps de ramener mes prises. Dans l'extrême pire des cas, ça rajoute des protéines!
Quant au séchage au soleil, j'ai sauté complétement l'étape faute... de soleil, justement.

Il me reste ces 407 fleurs au congélateur, à compléter cette année si je trouve du temps.

Manon : pour les fleurs montées en graine ou fermées après cueillette, "been there, done that" le printemps dernier. Ici ils refleurissent plusieurs fois par été, surtout là où ils sont tondus ou où la terre est travaillée.

_________________
Tasuki.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Le vino de Sylvio (vin de pissenlits)
Message non luPublié: Jeu Avr 18, 2013 10:36 am 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Dim Juil 31, 2011 10:11 am
Messages: 645
Localisation: Bourgogne France
la seule différence avec ma recette c'est que la fermentation démarre seule, on ne rajoute pas de levure sinon les proportions sont presque les mêmes à 500 g près de sucre en moins.
C'est vrai que c'est superbon et ceux qui ne connaisse pas n'imagine pas de quoi ça provient.
c'est marrant en faisant du rangement dans un débarras avec ma fille l'autre week end, j'en ai retrouvé une bouteille qui date de 11 ans, on a goûté bien sûr et ça n'a pas bougé d'un poil.

_________________
Prends de bon coeur tout ce que la nature t'offre sous peine de voir tarir ses dons.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Le vino de Sylvio (vin de pissenlits)
Message non luPublié: Mar Mai 26, 2015 8:20 pm 
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Août 03, 2011 8:19 pm
Messages: 795
Localisation: Pont-Rouge
C'est quoi l'apport que les raisins secs ont dans les recettes de vin de pissenlits ? Presque toutes les recettes sur le net en on !

J'ai envie de m'essayer, mais je sais pas si j'ai envie de faire une tourie au complet...


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Le vino de Sylvio (vin de pissenlits)
Message non luPublié: Mar Mai 26, 2015 9:49 pm 
Cofondatrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Juil 13, 2011 11:48 am
Messages: 7518
À priori je dirais que ça apporte des sucres (différents de ceux du sucre raffiné).

_________________
J'essaie de suivre: La liberté de l'un se termine là où celle de l'autre commence


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Le vino de Sylvio (vin de pissenlits)
Message non luPublié: Mar Juil 28, 2015 8:14 pm 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu Oct 25, 2012 12:52 pm
Messages: 414
Localisation: Sherbrooke/Sutton/un peu partout.
Les raisins secs, c'est pour ''nourrir'' les levures. C'est pour ça aussi que plein plein de recettes en ont.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Le vino de Sylvio (vin de pissenlits)
Message non luPublié: Mar Juil 28, 2015 8:54 pm 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu Avr 11, 2013 12:26 pm
Messages: 689
Localisation: Le Horps Mayenne France
Bonjour,
C'est aussi l'histoire de la VIE...
Les stratégies de la VIE sont quand même bien étudiées;
Les pépins, pour germer, ont besoin de certaines conditions.
A savoir que leur milieux doit être un peu alcoolisé, et oui ils sont comme ça les pépins de raisin, limite alcooliques!!!!!
Donc leur mère nourricière, le grain, s'aide de ce quelle peut trouver.
Sur la peau le grain sécrète une colle spéciale appelée PRUINE qui à pour rôle de fixer les levures qui traînent dans les parages, au gré des vents.
Et les levures sont foutrement résistante, elles subissent le dessèchement (donc le cas des raisins secs ) sans broncher. et dès que les conditions hydriques leur sont favorable elles ce remettent au boulot.
Car les levures ne sont pas syndiquées, elles bossent sans être trop exigeante.
Un peu d'eau, un peu de sucre, une T°C un peu clémente et au charbon.
Je me multiplie, je mange du sucre, je fabrique de l'alcool et j'expulse du CO², mais la fin est proche car avec cette frénésie & toute cette débauche je finit par mourir de faim et alcoolique car dès les 10 /20° d'alcool s'en est trop pour moi...Mais peu importe le job est fait!

_________________
Denez.
« La cuisine est le plus ancien des arts parce que Adam naquit à jeun. »
Anthelme Brillat-Savarin


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: Le vino de Sylvio (vin de pissenlits)
Message non luPublié: Mer Juil 29, 2015 6:28 am 
Cofondatrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Juil 13, 2011 11:48 am
Messages: 7518
Merci Denez pour cette explication.

Alors si quelqu'un techniquement utilise un sachet de levure à vin, il pourrait omettre ou substituer les raisins secs par du sucre dans les recettes de vin / alcool.

Quoique j'imagine bien que les levures (wild type) des raisins secs pourront apporter leur petite touche perso.

_________________
J'essaie de suivre: La liberté de l'un se termine là où celle de l'autre commence


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 



Voir les messages sans réponse | Voir les sujets actifs




Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum